09/06/2007

Réflexions

Combats
Je regarde avec tristesse à la télévision les combats au Liban. Depuis près de 35 ans ce pays connaît plus de situations de guerre que de situations de paix. Le Liban s’est ouvert et a accueilli de fort nombreux réfugiés, notamment palestiniens. Son armée étant extrêmement modeste, elle éprouve beaucoup de peine à faire face à la situation. Les civils  en sont les premières victimes.

Et le résultat est clair : De nombreux immigrants + une armée faible = troubles assurés.
Le Liban meurtri nous le rappelle et nous invite à la vigilance en ce domaine.
Puissent les Suisses comprendre ce message et cette évidence à laquelle nul pays ne saurait échapper.

 

Minarets
La députée UDC de Saint-Gall Cornelia Schaub évoque les minarets, et nous décrit le cas de la petite cité saint-galloise de Wil.

Dans cette ville, les autorités ont été confrontées à des résistances populaires lorsque le projet d’un minaret fut rendu public. Elles n'ont certes pas osé, comme à  Winterthour, recourir à une procédure accélérée excluant la publication du Projet, mais à Wil l'opposition populaire fut néanmoins ignorée. Les craintes de voir cette construction mettre en péril la paix religieuse furent écartées sans discuter.

Au Grand Conseil de St-Gall, le groupe UDC a déposé une intervention parlementaire exigeant que les citoyennes et les citoyens des communes concernées donnent leur accord à tout projet de minaret. Le parlement rejeta massivement cette proposition. Cependant un sondage réalisé par un quotidien à Wil révéla que 80% des habitants de la commune de Wil étaient opposés à une telle construction ! On le voit, en ce domaine, le monde politique est fort éloigné de la population. Il est dès lors essentiel que cette dernière puisse se prononcer directement par une initiative, car ses « représentants » semblent représenter plus volontiers les muezzins que ceux qui les ont élus…

Et la députée Schaub rappelle également qu’à Wangen, dans le canton de Soleure, (alors même que le Service suisse de renseignements ait identifié le demandeur comme étant soutenu par l'organisation violente "Loups Gris"), cela n'a pas suffi à inciter les autorités à la réserve.

 

Origine
Je lis dans l’excellente encyclopédie Wikipédia que le but du minaret est de fournir un point élevé au muezzin pour l'appel à la prière. L’auteur ajoute que le minaret n'a jamais été préconisé par le Prophète. En effet, cette innovation date de la fin du premier siècle de l'Hégire. Les théologiens de l'Islam ont été unanimes à juger le minaret comme une bonne innovation religieuse. Il faut cependant savoir qu'il existe aujourd'hui certains musulmans minoritaires qui condamnent l'existence des minarets sous prétexte que cette innovation imite les clochers des églises chrétiennes.                          

A bientôt                                                                           André Reymond             

Et n'oubliez pas de visiter mon site : www.andre-reymond.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:39 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonjour

Merci d'éditer votre blog dans l'environnement de la Tribune de Genève. Et de lancer d'emblée le débat sur des sujets sensibles. Au plaisir de vous lire régulièrement.

Bien à vous

Jean-François Mabut responsable des blogs à la Tribune

Écrit par : Jean-François Mabut | 11/06/2007

Vous avez bien raison, Monsieur Reymond, de mettre en évidence le fossé qui sépare les politiciens de la population. Celle-ci, bien plus lucide, approuvera sans doute en masse l'initiative sur les minarets.

Je vous félicite de votre blog et de votre action comme conseiller national. J'espère que vous vous représenterez cet automne et serez même candidat aux Etats.

Écrit par : Louis Drapeau | 13/06/2007

Les commentaires sont fermés.