04/09/2007

LE GRAND EMBOUTEILLAGE

Lundi 27 Août, c’est la rentrée !


Des milliers de pendulaires reprennent le chemin du travail … Enfin, espèrent-ils y parvenir, car, de Crissier jusqu’au Vengeron, tout n’est que bouchons, ralentissements, travaux !
La file d’attente s’allonge sur cette autoroute bloquée par une masse de voitures qui s’arrêtent à force de ralentir. « Oh, le bel embouteillage !  s’écrient les Verts, ravis. « Ils ont pris l’autoroute, les voilà bien punis ! ». 
Mais sur la Route Suisse, c’est pire encore ! De Prangins au Quai Wilson, la circulation est en pleine asphyxie. Pare-chocs contre pare-chocs, les automobilistes peuvent maudire les incapables et les incompétents qui n’ont pas su prendre à temps les mesures nécessaires pour assurer une circulation fluide aux heures de pointe.
Il ne fallait pas être Devin pour comprendre qu’avec l’explosion de l’immobilier dans la région genevoise, les bouchons allaient se déplacer de Versoix jusqu’à Morges.
Gouverner, c’est prévoir ! Mais gouverne-t-on encore, si on ne prévoit pas d’accompagner ce déplacement de population d’infrastructures routières et ferroviaires adéquates.
Certains brillants esprits, virant du rose au vert, pourront bien suggérer à tous ces damnés de la route d’aller prendre le train …
Mais sur le rail, ce n’est pas mieux, c’est pire !
Où est cette troisième voie, entre Lausanne et Genève, que tout le monde réclame et que personne n’entrevoit venir.
Où vont les milliards du Fond d’infrastructure ?
Où passe l’argent des augmentations du prix des carburants ?
Qu’advient-il du financement des ZEB ( Zukunft EisenBahn ), cet ambitieux projet ferroviaire dont la Suisse Romande est douloureusement absente. 
Les Romands vont-ils toujours être la cinquième roue du carrosse et les dindons de la farce ?
Arrêtons d’opposer la route au rail, les deux sont complémentaires.
Exigeons une troisième voie, sur l’autoroute comme sur les voies CFF.
Mais une 3ème voie autoroutière qui ne débouche pas sur le tunnel de Vernier dont l’élargissement est impossible, ce qui ne ferait que déplacer les bouchons !
Il faut que ce projet indispensable au développement de la région s’insère dans une vision globale du trafic et que cette 3ème voie soit directement reliée au futur tunnel sous la rade.
Les bouchons disparaîtront et ceux qui préfèrent leur abonnement CFF n’auront plus à ressembler à des sardines entassées dans des boîtes trop petites.
Puissent Saint Moritz et Saint Hans-Rudolf nous entendre !
       
                                                                                                 André Reymond

 

PS : N'oubliez pas de visiter mon site Internet : www.andre-reymond.com

19:06 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Si seulement le CEVA (pour commencer) pouvait se faire rapidement.
Si seulement les parti de droite votaient les crédits
Si seulement.....

Écrit par : Luner | 05/09/2007

Circule actuellement un mail très intéressant à propos de la 3e voie CFF.
Une initiative sans prétention, mais qui a le mérite de prôner, enfin, de l'action.
Un ptit mail à cedric.antonioli@hotmail.com et je vous le transmets volontiers.

Écrit par : Cédric Antonioli | 09/09/2008

C’est génial d’avoir accès à autant d’informations (de qualité!) aussi facilement et rapidement.

Écrit par : Comparatif mutuelle | 17/10/2010

Les commentaires sont fermés.