06/03/2010

Lybie

FERMETE_ET_RESISTANCE mars 10.doc

12:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

On a les ennemis que l'on mérite !

Écrit par : Sabourjian | 06/03/2010

Bravo!!!
Pour un homme discret, vous savez vous exprimer,Monsieur Reymond.
Si tous nos représentants avaient votre courage et fermeté, l'image de la Suisse ne serait pas aussi ridiculisée.

Écrit par : Gatsby | 06/03/2010

Cher Monsieur Reymond
En effet il est prioritaire de faire montre de fermeté et garder la tête haute devant ce triste sir.
J'espère que Max, l'otage Suisse, n'ait pas a trop subir les crises de parano de ce cinglé.

juste une remarque, si vous permettez.
J'ai remarqué que vous publiez souvent un texte qu'on doit ouvrir en cliquant sur un lien.
Pourquoi ne publiez-vous pas votre texte directement sur votre blog?
Ce serait plus pratique et plus visible.

Meilleures salutations

Écrit par : Virgule | 06/03/2010

J'aime lire des prises de positions fermes et lucides.

Quelle va être la position de notre gouvernement face à ces agressions et menaces?
Est-ce que le Conseil de Sécurité des Nations Unies a été interpellé sur ce sujet?

Bonne journée

Écrit par : Ny-va | 06/03/2010

Marre de ce cinglé semant la crainte.
Aucune raison de s'abaisser devant un dictateur, vous avez 1000 fois raisons.
Et ça peut être l'occasion d'enfin se concentrer sur les autres sources d'énergies.

Le sort de l'otage est préoccupant et je compatis à sont sort ainsi qu'aux inquietudes de sa famille.

Je souhaite vraiment qu'une solution soit trouvée rapidement.

Pour réagir au commentaire de @ny-va, en effet, pourquoi est-ce que le Conseil de Sécurité des N.U n'est-il pas encore intervenu?

Il y a réelles menaces contre la paix.

Écrit par : Jean-Marc | 06/03/2010

Il faut être au minimum 2 pour être con !

Écrit par : Sabourjian | 06/03/2010

Oeil pour oeil, dent pour dent!
La Suisse n'est pas un pays de lâches et de dégonflés.
Nous avons des moyens de représailles, à nos dirigeants de s'en servir.

Une pensée pour Max Göldi, prisonnier de ce dictateur taré.

De tous coeur avec lui et ses proches

Écrit par : Vero | 06/03/2010

Véro, prends tes cachets bordel !

Écrit par : Sabourjian | 06/03/2010

@ virgule

J'exauce votre voeu:

LYBIE : FERMETE ET RESISTANCE !


Ma prise de position dès le début de l’affaire des otages détenus en Lybie fut et reste la suivante :

Avec un dictateur ayant prouvé son manque de respect des vies humaines (en août 2003, la Lybie reconnaît officiellement sa responsabilité dans l'attentat de Lockerbie, par ex.), seule une prise de position ferme et sans concessions est de mise !
Il est hors de question de se mettre à plat-ventre devant un tyran.

Les hésitations et manques de prises de positions fermes de la part du Conseil fédéral ont eu les conséquences que l’on sait.

Le 13 octobre 2009, suite à ma demande, la Commission des Affaires Extérieures (où je siège) avait auditionné M. Laurent Moutinot, à l’époque en charge du département des institutions (DI). Hans-Rudolf Merz, président de la Confédération et Micheline Calmy-Rey, ministre des Affaires étrangères avaient eux aussi été entendus.

Les explications avancées ne m’avaient pas convaincu car plus proches d’une échappatoire que de véritables justifications. M. Moutinot déclarait manquer d’informations concernant l’arrestation d’Hannibal Kadahfi car certaines pièces du dossier étaient dans les mains de la justice… !


André Reymond Rapporteur de la Commission des affaires extérieures au Conseil national
concernant : « Pas de visas aux ressortissants lybiens »

Pour mémoire, mon article daté du 24 juillet 2008 

FERMETE ET RESISTANCE !

En Suisse, on ne transige pas avec la loi. Elle s’impose à tous, même au rejeton d’un dictateur !
Depuis la lutte contre les baillis des Habsbourg, le peuple suisse a toujours résisté aux prétentions exorbitantes de ceux qui croient qu’un infime pouvoir leur donnait tous les droits. Nul ne saurait être au-dessus de la justice et du droit, c’est un principe sacré de notre démocratie. Alors, quand notre pays se retrouve confronté au chantage d’un tyran, le peuple doit se tenir uni et ferme.
Face à l’injustice et à l’iniquité d’un pouvoir moyenâgeux qui continue à perpétrer l’esclavage, le peuple suisse n’a qu’un seul mot : Résistance !
Notre Conseil fédéral doit affronter cette crise avec fermeté, il en va de la dignité de notre pays.
Va-t-on céder à cet ignoble chantage quand le maître de Tripoli garde deux des nôtres en otage ? Non, car nos moyens de rétorsion sont infiniment plus puissants qu’on pourrait le penser. Gelons les comptes et les avoirs de cette famille de tyran et mettons-les sous embargo financier. Ils ne sont pas les premiers à nous brandir l’arme du pétrole ! Les suisses doivent soutenir leur justice et leur police qui font régner l’ordre et le droit. Sans elles, la Suisse deviendrait le paradis des dictateurs terroristes, des voyous internationaux et des mafieux de la politique internationale.
Allez plutôt voir à l’institut Paul Scherrer comment on prépare un futur sans pétrole ! Profitez-en pour regarder comment AlcoSuisse produit du bioéthanol à partir de déchets de bois issus des forêts suisses. Et si vous poussez votre chemin jusqu’en Valais, allez voir comment les valaisans construisent des éoliennes.
Non, les suisses ne s’abaisseront pas devant les foucades d’un dictateur vexé par notre démocratie. Le pétrole ne donne pas droit à tous les abus. Et si, comme en 1940, la Suisse demeure seule, lâchée par une communauté internationale paralysée par sa peur, les Suisses, eux, n’auront qu’un seul mot : Résistance .

André Reymond Juillet 2008

Écrit par : Patoucha | 06/03/2010

Les esprits moyenâgeux se confrontent à d'autres esprits moyenâgeux, la dictatures des mafias bancaires à la dictatures de leurs clients, n'est pas la suite logique des choses ?

Écrit par : Sabourjian | 06/03/2010

@Patoucha,
Merci, sympathique initiative ;)

D'autant que le texte mérite d'être lu.

Amitiés

Écrit par : Mireille Luiset | 06/03/2010

Sauf que quand il s'agit d'un maghrébin de basse caste, le président de la confédération ne fauche pas un avion pour aller négocier avec le papa !

Écrit par : Sabourjian | 07/03/2010

Il faut organiser une manif de Suisses de soutien à kadhafi !
Ainsi nous aurons un allié objectif et se serait le meilleure moyen de faire libérer l'otage !
Ensuite au nom du comité suisse de soutien à kadhafi, on pourrait demander la libération de l'otage ! ! !

Écrit par : Sabourjian | 07/03/2010

Je voulais jsute revenir sur l'article de lundi dans lequel il annonçait (TDG) victorieusement l'impunité d'une avocat J-P. Garbaed suite à son inculpation pour pédophilie sur des garçons de 14 ans, à Genève il y a 3 ou 4 ans !
Le sursis autant pour l'amende que pour la peine ridicule de prison de 15 mois, ce type n'en était pas à son premier viol, il se fait prendre suite aux traumatismes consécutifs à ses actes monstrueux et la totale impunité tant en justice que dans l'article de la TDG, si l'on compare avec l'affaire Polanski, c'est une invitation aux pédophiles de sévir en Suisse ! Dans le cas de Polanski, il s'agissait d'une affaire commise il y a 32 ans avec une fille de 13 ans et demi, qui a retiré sa plainte et il a été incarcéré 2 mois en préventive à Zurich puis il est en résidence surveillée depuis plusieurs mois avec un bracelet électronique et en plus il a été invité officiellement en Suisse pour participé à un festival !
Est-ce que c'est parce que Garbade est anti-sioniste à s'en méprendre qu'il a jouit d'autant de complaisance ou est ce que c'est par ce que Polanski est Juif qu'il a droit à tout cette hargne ?

Écrit par : Sabourjian | 10/03/2010

Les commentaires sont fermés.