10/08/2008

Faut-il encourager l'indépendance des minorités

Faut-il encourager l'indépendance des minorités.doc

24/07/2008

Fermeté et résistance

FERMETE ET RESISTANCE.doc

23/07/2008

A quoi sert notre diplomatie ?

A QUOI SERT NOTRE DIPLOMATIE.doc

05/02/2008

Prochaines votations – Aviation militaire

 André Reymond, Conseiller national UDC

      ou l’importance régionale des aérodromes et ses conséquences économiques


Notre armée et son aviation sont essentielles pour protéger efficacement notre espace aérien et garantir notre souveraineté et notre neutralité. De plus, elle est indispensable, particulièrement lors de grandes manifestations (Euro-foot, FEM, etc) ou de rencontres internationales importantes si chères à la Suisse.

Je trouve donc très intéressant le point de vue de Madame Suzanne Huber, Présidente de la commune de Meiringen où se trouve un aérodrome militaire. Résumons ici quelques-uns de ses arguments : 

Madame Huber rappelle d’abord que les initiateurs de l’initiative exploitent un hôtel à proximité de l’aéroport militaire. Un hôtel qui a été rénové à l’aide d’hélicoptères des forces aériennes suisses, et dont le seul propriétaire est Monsieur Franz Weber… !!!

Ensuite, la Présidente souligne l’énorme importance économique de la place d’aviation pour la commune. Les entreprises qui lui sont liées comptent parmi les plus importants employeurs de la région en offrant plus de 180 places de travail de haut niveau et environ 25 places d'apprentissage. Rien que dans la région de Meiringen, l’aérodrome et les cours de répétition qui lui sont liés rapportent quelques 25 millions à l’économie régionale. Sans oublier que la Confédération a investi 180 millions dans cette infrastructure !

Il faut aussi savoir que les forces aériennes sont très coopératives et qu’elles font de nombreux efforts pour réduire leurs émissions sonores, sans oublier l’énorme réduction de l’effectif des jets de combat ces 20 dernières années. 
D’autre part, elles respectent des horaires rigides la semaine, ne volent pas les week-end, respectent les événements particuliers liés à la vie communale et ferment pendant tout le mois de juillet.

Face à l’importance économique considérable pour la commune et compte tenu des nombreuses mesures prises par le DDPS pour réduire les nuisances sonores, cette présidente de commune responsable va se battre contre cette initiative complètement disproportionnée qui affecterait gravement l’économie de sa région.

Refusons clairement cette initiative !
                                                                                          André Reymond

10:29 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

30/01/2008

TRAVERSEE DU LAC : DES QUESTIONS POUR AVANCER

 

Ainsi donc une majorité réaliste du Grand Conseil, dont fait partie l’UDC, s’est prononcée en faveur d’une traversée non plus urbaine de la rade, mais du lac à la hauteur du Vengeron.


Mon collègue Eric Leyvraz a notamment souligné la perte d’attractivité de notre ville du fait des problèmes de transport. Un crédit de 3,5 millions de francs a été approuvé pour en étudier le tracé.

Après ma motion (07.3786) portant sur le programme d’élimination des goulets d’étranglements les plus critiques, dont celui entre Genève et Lausanne, j’ai déposé une interpellation (07.3820) au Conseil national priant le Conseil fédéral de nous dire si la grande traversée de la rade prévue, est considérée comme un nouveau tronçon autoroutier ?

Cela signifierait alors qu’elle ne peut pas être financée par la Confédération avant 2028, date de l’échéance du fonds d’infrastructure ?

C’est à savoir absolument, car cela reporterait alors la mise en service de la traversée à 2035 au plus tôt… !

J’ai également prié l’exécutif fédéral de nous préciser les étapes à prévoir pour l’étude et la planification de ces travaux.

Des réponses claires devraient permettre de préciser la situation tant du point de vue de la couverture financière que de l’échéancier pour cette étape essentielle de l’avenir de Genève.

                                                                                      André Reymond

14:58 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (5)

29/01/2008

CFF : De la transparence svp !

                  

On connaît les gros problèmes des pendulaires utilisant la ligne CFF Lausanne-Genève. Des solutions doivent leur être données très rapidement.

Toutefois, pour agir efficacement et sur le long terme, des informations sont absolument nécessaires, et les comptes de résultats des lignes de voyageurs inter-villes des grandes lignes sont en ce domaine de première importance. Or en avril 2007 un groupe d’experts d’une étude appelée « Grundladendaten Landverkehr » a formellement identifié un manque d’accès aux données relatives au trafic ferroviaire. Malgré cela, ces données n’étaient en décembre dernier toujours pas disponibles.

Rappelons que les CFF sont propriété à 100 % de la Confédération, qui finance l’intégralité du réseau. Le trafic voyageurs inter-villes relève donc toujours du monopole.
A ce sujet, le Conseil fédéral a transmis récemment au Parlement un message concernant la vue d’ensemble de la réalisation et du financement des projets d’infrastructures des transports publics. Il s’agit de fixer les investissements ferroviaires jusqu’en  2035.
Mais pour agir efficacement, il faut être informé. 

J’ai donc déposé le mois dernier au Conseil national une motion (No. 07.3787) demandant que le Conseil fédéral établisse d’urgence une vue d’ensemble des comptes de résultat des lignes voyageurs inter-villes des CFF. C’est un élément indispensable pour une connaissance permettant une résolution des problèmes.

Quand à la ligne Genève – Lausanne, dont nous savons qu’elle est bénéficiaire, il faut absolument que ses bénéfices soient affectés à la mise en chantier très rapidement de la troisième voie. C’est ce qu’attendent légitimement de nombreux voyageurs qui en ont assez de voyager dans ces conditions difficiles.
 

                                                                                        André Reymond

16:04 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)

04/09/2007

LE GRAND EMBOUTEILLAGE

Lundi 27 Août, c’est la rentrée !


Des milliers de pendulaires reprennent le chemin du travail … Enfin, espèrent-ils y parvenir, car, de Crissier jusqu’au Vengeron, tout n’est que bouchons, ralentissements, travaux !
La file d’attente s’allonge sur cette autoroute bloquée par une masse de voitures qui s’arrêtent à force de ralentir. « Oh, le bel embouteillage !  s’écrient les Verts, ravis. « Ils ont pris l’autoroute, les voilà bien punis ! ». 
Mais sur la Route Suisse, c’est pire encore ! De Prangins au Quai Wilson, la circulation est en pleine asphyxie. Pare-chocs contre pare-chocs, les automobilistes peuvent maudire les incapables et les incompétents qui n’ont pas su prendre à temps les mesures nécessaires pour assurer une circulation fluide aux heures de pointe.
Il ne fallait pas être Devin pour comprendre qu’avec l’explosion de l’immobilier dans la région genevoise, les bouchons allaient se déplacer de Versoix jusqu’à Morges.
Gouverner, c’est prévoir ! Mais gouverne-t-on encore, si on ne prévoit pas d’accompagner ce déplacement de population d’infrastructures routières et ferroviaires adéquates.
Certains brillants esprits, virant du rose au vert, pourront bien suggérer à tous ces damnés de la route d’aller prendre le train …
Mais sur le rail, ce n’est pas mieux, c’est pire !
Où est cette troisième voie, entre Lausanne et Genève, que tout le monde réclame et que personne n’entrevoit venir.
Où vont les milliards du Fond d’infrastructure ?
Où passe l’argent des augmentations du prix des carburants ?
Qu’advient-il du financement des ZEB ( Zukunft EisenBahn ), cet ambitieux projet ferroviaire dont la Suisse Romande est douloureusement absente. 
Les Romands vont-ils toujours être la cinquième roue du carrosse et les dindons de la farce ?
Arrêtons d’opposer la route au rail, les deux sont complémentaires.
Exigeons une troisième voie, sur l’autoroute comme sur les voies CFF.
Mais une 3ème voie autoroutière qui ne débouche pas sur le tunnel de Vernier dont l’élargissement est impossible, ce qui ne ferait que déplacer les bouchons !
Il faut que ce projet indispensable au développement de la région s’insère dans une vision globale du trafic et que cette 3ème voie soit directement reliée au futur tunnel sous la rade.
Les bouchons disparaîtront et ceux qui préfèrent leur abonnement CFF n’auront plus à ressembler à des sardines entassées dans des boîtes trop petites.
Puissent Saint Moritz et Saint Hans-Rudolf nous entendre !
       
                                                                                                 André Reymond

 

PS : N'oubliez pas de visiter mon site Internet : www.andre-reymond.com

19:06 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (3)

19/06/2007

Ecoeurement - Formulation

ECOEUREMENT

La conclusion du procès pénal Swissair m’attriste et me met en colère. Que des «dédommagements de procédure » aient été accordés aux responsables de la débâcle ne peut que révolter les Suisses, quand bien même est-il affirmé que rien n’était pénalement répréhensible.

Que faire alors ? Sur le plan politique, qui m’intéresse, il convient de constituer une commission d’enquête parlementaire. C’est ce que demande l’UDC. Les autres partis suivront-ils ?

Des élus politiques ont exercé une influence directe ou indirecte sur Swissair. Ces élus doivent aussi assumer la responsabilité des quelque trois milliards de francs dépensés par les contribuables pour Swissair et pour la compagnie qui lui a succédé, Swiss. Ces responsabilités doivent être mises au jour. La politique doit rendre des comptes aux contribuables. Comment pourrait-on autrement imaginer que les citoyens continuent à faire confiance au monde politique ?

FORMULATION

- Dites donc, Monsieur le Conseiller National, …
- Vous pouvez m’appeler André.
- D’accord André. Vous nous donnez des adresses de sites qui sont contre les musulmans, contre l’immigration, et je sais qu’en plus vous êtes contre l’entrée de la Suisse dans l’Union Européenne, c’est quand même un peu négatif tout ça, non ?
- Et je peux vous dire que vous en oubliez : Je suis aussi contre les bandes de mendiants roumains dans nos rues, contre les augmentations d’impôts, contre le démantèlement de l’armée, et j’en passe.
- Justement, vous ne croyez pas qu’en politique il faudrait être un peu plus positif ?
- Laissez-moi vous répondre en deux  points :
D’abord, il ne s’agit que de formulation, c’est-à-dire de la forme. Prenez la Ligue contre le cancer, la lutte contre la pauvreté ou le combat contre le sida, tout cela est - dans la forme -également négatif. Pourtant nul n’aurait l’idée de critiquer ces actions sous prétexte que la formulation s’exprime négativement. Chacun comprend qu’il y a un but positif. Mais pour des raisons pratiques, d’usage ou de compréhension, on utilise la forme négative. Il en va de même en politique où, pour les mêmes raisons, la formulation est négative, mais l’esprit est positif.  
- Mais avec l’immigration et l’islamisation, vous parlez d’un autre sujet !
- Exact, mais laissez-moi poursuivre, j’en arrive à mon deuxième point : Dans ces deux cas il y a tout autant une idée positive : Celle, essentielle, de la protection - on peut même dire de la survivance - de notre forme de société. Celle-ci est mise en danger par certains mouvements dont on n’a encore mesuré ni l’ampleur ni les conséquences, et qui la menacent dans ses fondements. C’est cet attachement concret que je veux exprimer, mais, évoquant deux dangers, je suis logiquement négatif.

Et une chose encore : Si tant d’étrangers viennent chez nous, c’est bien souvent pour y trouver quelque chose qu’ils n’avaient pas chez eux : Du travail, de la sécurité, la liberté, la paix, bref ils cherchaient une qualité essentielle que notre pays a su construire et préserver tant bien que mal jusqu’à maintenant, et qu’ils n’avaient pu trouver dans leur propre pays. Alors, si pour certains politiciens et commentateurs les intérêts des étrangers passent avant ceux des Suisses, qu’ils aient au moins la logique élémentaire de protéger ces qualités que les immigrants apprécient quotidiennement chez nous. Ce combat sera finalement le  même que le mien, mais pour ma part, et c’est ce qui nous sépare, je combattrai prioritairement pour mes compatriotes.   

                                                                                        André Reymond

12:35 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (1)

09/06/2007

Réflexions

Combats
Je regarde avec tristesse à la télévision les combats au Liban. Depuis près de 35 ans ce pays connaît plus de situations de guerre que de situations de paix. Le Liban s’est ouvert et a accueilli de fort nombreux réfugiés, notamment palestiniens. Son armée étant extrêmement modeste, elle éprouve beaucoup de peine à faire face à la situation. Les civils  en sont les premières victimes.

Et le résultat est clair : De nombreux immigrants + une armée faible = troubles assurés.
Le Liban meurtri nous le rappelle et nous invite à la vigilance en ce domaine.
Puissent les Suisses comprendre ce message et cette évidence à laquelle nul pays ne saurait échapper.

 

Minarets
La députée UDC de Saint-Gall Cornelia Schaub évoque les minarets, et nous décrit le cas de la petite cité saint-galloise de Wil.

Dans cette ville, les autorités ont été confrontées à des résistances populaires lorsque le projet d’un minaret fut rendu public. Elles n'ont certes pas osé, comme à  Winterthour, recourir à une procédure accélérée excluant la publication du Projet, mais à Wil l'opposition populaire fut néanmoins ignorée. Les craintes de voir cette construction mettre en péril la paix religieuse furent écartées sans discuter.

Au Grand Conseil de St-Gall, le groupe UDC a déposé une intervention parlementaire exigeant que les citoyennes et les citoyens des communes concernées donnent leur accord à tout projet de minaret. Le parlement rejeta massivement cette proposition. Cependant un sondage réalisé par un quotidien à Wil révéla que 80% des habitants de la commune de Wil étaient opposés à une telle construction ! On le voit, en ce domaine, le monde politique est fort éloigné de la population. Il est dès lors essentiel que cette dernière puisse se prononcer directement par une initiative, car ses « représentants » semblent représenter plus volontiers les muezzins que ceux qui les ont élus…

Et la députée Schaub rappelle également qu’à Wangen, dans le canton de Soleure, (alors même que le Service suisse de renseignements ait identifié le demandeur comme étant soutenu par l'organisation violente "Loups Gris"), cela n'a pas suffi à inciter les autorités à la réserve.

 

Origine
Je lis dans l’excellente encyclopédie Wikipédia que le but du minaret est de fournir un point élevé au muezzin pour l'appel à la prière. L’auteur ajoute que le minaret n'a jamais été préconisé par le Prophète. En effet, cette innovation date de la fin du premier siècle de l'Hégire. Les théologiens de l'Islam ont été unanimes à juger le minaret comme une bonne innovation religieuse. Il faut cependant savoir qu'il existe aujourd'hui certains musulmans minoritaires qui condamnent l'existence des minarets sous prétexte que cette innovation imite les clochers des églises chrétiennes.                          

A bientôt                                                                           André Reymond             

Et n'oubliez pas de visiter mon site : www.andre-reymond.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:39 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2)

Je m'y suis mis !

« Alors, André, tu n’as pas encore de blog ? »

On m’a posé souvent la question. En m’encourageant à en ouvrir un. Mais je l’avoue, j’hésitais beaucoup. Avec de nombreuses activités, il est difficile de trouver quelques instants pour évoquer ses étonnements du jour, ses indignations à la lecture des journaux, ou même ses sentiments du moment. Mais il y a quelques jours, en arrivant à Kloten de retour de l’étranger, je vois de mon siège le nom de mon parti qui s’étend sur 11'000 m2, prés de l’aéroport, bien visible par tous les voyageurs. Alors je me dis que si l’UDC fait un tel effort sur une telle superficie, je pourrai bien remplir occasionnellement quelques centimètres carrés d’un modeste blog.

Voir photo sous :                                                                  André Reymond

http://www.svp-wahlen.ch/g3.cms/s_page/50710/s_name/newsd...  

Et n'oubliez pas de visiter mon site : www.andre-reymond.com

 

17:13 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0)