09/06/2007

Petites nouvelles de Berne

André Reymond, Conseiller national UDC 

Petites nouvelles de Berne    

Judicieuse remarque de mon collègue de Parlement Hans Ulrich Mathys, représentant du canton d’Argovie :

« Quand un automobiliste oublie d'attacher sa ceinture, il risque une amende. Quand un contribuable oublie de déclarer un revenu ou une fortune, il doit rattraper l'impôt dû et payer des pénalités. Quand un malade affecté du diabète oublie de s'injecter de l'insuline, il s'expose à la mort. Quand l'architecte responsable de la transformation du Palais fédéral oublie de planifier assez de toilettes d'invités et de prévoir un luxueux mobilier pour les salles de séances, cela coûte 13 millions de francs de plus aux contribuables. Qui reçoivent pour toute explication que le temps pressait lors de la planification. Le planificateur s’en lave les mains, l'Office fédéral de la construction et de la logistique rejette toute responsabilité et le secrétaire adjoint de l'Assemblée fédérale a même le culot de dire que lors de la planification on avait certes calculé le prix de l'assainissement, mais oublié l'équipement intérieur. »

Y en a vraiment point comme nous !                                           André Reymond

***

Concernant les minarets et une initiative qui fait couler beaucoup d’encre, mon collègue Walter Wobmann, de Soleure, fait une remarque intéressante :

« Il existe dans les pays musulmans des milliers de mosquées sans minaret. En d'autres termes, la question de savoir si on autorise ou si on n'autorise pas la construction d'un minaret est purement politique. Interdire les minarets n'est pas interdire les mosquées; ces lieux de prière restent en place. »
 
Si de nombreuses mosquées sans minarets donnent entière satisfaction aux croyants de divers pays musulmans, pourquoi celles de Suisse devraient-elles en avoir si l’on affirme ne pas vouloir les utiliser pour les appels à la prière ?

***

Les Cantons veulent garder leur indépendance. Par pétition, les sections UDC des cantons de Suisse centrale se battent contre l'ingérence de l'UE dans la souveraineté fiscale cantonale.

Cette pétition porte le titre de "Touche pas à mon système fiscal". A lui seul, le stand UDC au Salon lucernois des arts et métiers a récolté plusieurs milliers de signatures. Ayant participé à de nombreux stands de récoltes de signatures, je suis heureux d’observer que  plus de 95% des personnes interpellées ont accepté de donner leur signature en faveur de ce que l’on peut appeler un acte de résistance face à une pression extérieure.

Par ce geste, une fois encore mes compatriotes de Suisse centrale manifestent leur attachement à notre indépendance. Sachons les soutenir.

(Voir sous http://www.svp-sz.ch/ )

Ce sera tout pour ce premier billet. A bientôt !

A. R.

Et n'oubliez pas de visiter mon site : www.andre-reymond.com

 

 

16:37 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2)